Article paru dans le journal "Le Bien Public".

25.10.2002
Tel Épicure en son jardin
Ban magistral d'automne


Le grand maître intronise un compagnon



Le cercle des compagnons d'Épicure, seule confrérie Beaunoise, s'est réunie samedi en ban magistral aux Hospices de Beaune, pour une audience solennelle et l'intronisation de sept nouveaux compagnons et l'adoubement d'un chevalier.
La réception des convives s'est déroulée accompagnée de « La Belle Défense » de Saint-Jean-de-Losne, forte de quarante mousquetaires en uniforme, qui a sonné les honneurs durant toute la soirée.
L'apéritif d'accueil a été suivi d'un dîner aux chandelles servi par la brigade de Jean Crotet, dans la Chambre du Roy.
Les compagnons d'Épicure ont pour objectif la défense et la promotion des valeurs traditionnelles du terroir et de l'esprit.
Les légendes et traditions des compagnons d'Épicure remontent en l'an de grâce 1112, où un jeune moine de l'abbaye de Cîteaux découvrit un étrange parchemin, roulé sans précaution, enfoui au creux d'un cylindre de bronze ciselé qui contenait le condensé d'une philosophie antique.
La présente association a pour objet de défendre et développer les arts, la culture, la gastronomie et les valeurs traditionnelles du terroir et de l'esprit tel que les enseignait Épicure. Elle s'interdit toute activité politique et religieuse.
Le cercle des compagnons d'Épicure réunit l'amitié, la générosité, le goût du beau, de la nature et de l'esprit, le tout bien épicé d'un humour rédempteur pour le plaisir de tous.
M.-F. C.